QUI SOMMES-NOUS ?

La Première Génération: La Grand-Mère Marieta

Tout a commencé au début du 20ème siècle. Notre arrière-grand-mère d’alors, Maria Torres, originaire de Vilafranca, une ville voisine de Sitges, fut une entrepreneure avec une vision du futur. Avec le soutien de son mari Salvador Domingo, pêcheur et originaire de Sitges, Maria fonda l'entreprise familiale Can Jamà sur la plage de Sitges.

L’activité commerciale sur la plage n’a jamais était facile, parce que très sensibles aux aléas climatiques. La famille commençât alors à louer des auvents faits de canne, qui restaient installés durant toute la saison, sous le soleil, la pluie et le vent. À la demande de leurs clients, ils plaçaient et retiraient les chaise de plage en osier pour offrir plus de confort. Á l’époque, Ils transportaient les chaise depuis la maison familiale « Can Jamà », situe à quelque 200 mètres de la plage. Les clients étaient généralement des familles de Sitges qui cherchaient à se socialiser dans un petit village de pêcheurs et calme.

La Deuxième Génération: La Grand-mère Elvira

Elvira Carbonell et son mari Rafel Domingo sont de la deuxième génération. Rafael était le fils de Marieta et Salvador.

À l'époque de grand-mère Elvira, le tourisme à Sitges commençât à se développer. De plus en plus de touristes venaient profiter de la tranquillité d’une petite ville côtière au climat singulier. Les plages de Sitges furent alors segmentées en différentes zones et à la famille Can Jamà lui correspondant la zone en face de l'hôtel Subur et une autre en face du fameux Chiringuito (premier Bar de plage de l’Espagne)

Elvira se caractérise caractère accueillant et ouvert. Toute la famille vivait ensemble dans la maison familiale au centre de la ville. En hiver, ils travaillaient dans la pêche et en été, les femmes, plus particulièrement, s’adonnaient au petit commerce sur la plage. Toutes les activités tournaient autour de la plage, préparer les filets de pêche, servir les clients sur la plage, entretient des auvents, lits et parasols.

Les auvents étaient en tissu, attachés à 5 poteaux en bois, bien cloués dans sable. On ne les retirait qu'à la fin de la saison. Le tissu été fixé tous les matins et retiré au coucher du soleil. Les lits de plage étaient en osier et il y avait aussi des chaises en bois où le client pouvait être un peu plus tendu, pour être plus confortable. Avec le dynamisme du tourisme, on gardait tout le matériel dans les «casernes » qui étaient fixé contre le mur de la plage.

La Troisième Génération: La Grand-Mère Maria

Le grand-père Raphael et Maria travaillaient comme pêcheurs mais aussi dans l'industrie textile et la confection de chaussure. La fille d'Elvira et de Raphael, troisième de 4 frères et sœurs, Maria travaillait avec son mari et son petit frère sur la plage de Sitges tout l’été. À 70 ans sa mère prend sa retraite. C’est alors qu’elle, son mari et ses filles se chargèrent de la gestion de l’entreprise.

Grand-père Raphael était un grand travailleur, mais très réservé. Maria quant à elle, était très accueillante et chaleureuse. Elle était aimée et respectée par la famille, les amis et les voisins. Elle faisait partie de ces personnes avec qui on pouvait toujours trouver un appui, quel que soit le problème. Bien qu'elle ne parlât pas d’autre langues que l’espagnole et le catalan, elle se fait comprendre efficacement, la langue n’était pas une barrière pour elle.

Progressivement, Sitges se convertis en une destination d’une réputation mondiale.

L’entreprise conservât les auvents en tissu, mais les poteaux en bois furent remplacés par de poteaux en fer et toute la structure restait fixée tout au long de la saison estivale. Les matériaux sont plus sophistiqués pour résister aux intempéries.

La structure des lits de plage étaient sont désormais en fer et leur forme était devenue complètement plats. Ce changement est survenu parque les gens préférèrent se bronzer tendu. Les Lits de plage sont collectés et placés en tas tous les après-midis. Toute la famille s’impliquait dans les tâches.

Les clients sont des touristes qui venaient plus particulier de l’Europe du Nord à la recherche de soleil, sable et mer, ils passent donc des heures à se bronzer au soleil. C'est le moment ou la crème de carotte devient célèbre, pour accélérer le bronzage.

La Quatrième Génération: Elvira

On peut dire qu'Elvira a grandi sur la plage. Tout au long de l'année, même en hiver, elle reste bronzée, comme si elle monopolisait tous les rayons du soleil sur elle. Elvira reprend l'entreprise familiale en 1992, lorsque ses parents partirent à la retraite. C'est une personne affectueuse et attentive avec ses clients. Très courageuse et innovatrice, elle connait l'entreprise et le secteur plus quiconque. C’est elle qui introduit le service de massage, bagagerie, changeur, ... Diversifier les services complémentaires constitua un point important pour rendre l’entreprise plus attractive. Grâce à elle, le petit morceau de La Ribera est plus que "Sol y Plage".

Les Lits de plage sont en résine, donc beaucoup plus résistants et légers. Les auvents sont encore des vêtements couvrant la structure métallique. Avec le changement climatique, les touristes changent aussi leurs habitudes lorsqu'ils prennent le soleil: peu de gens restent au soleil toute la journée, ce qui augmente la demande d'auvents et le parasols.

La Cinquième Génération: Silvia

Fille d'Elvira, Silvia est la deuxième de 4 sœurs. Après ses études universitaires dans le domaine psychologie social et clinique, elle a décidé de faire un changement radical et de travailler avec sa mère dans l'entreprise familiale. C'est un métier difficile, avec beaucoup d'incertitude mais qui offre une liberté que sa profession antérieure ne permettait pas, comme par exemple voyager, rencontrer des personnes et découvrir des cultures différentes. Silvia a un fort caractère cachait sous un grand sourire ; c’est une bricoleuse, qui aime faire maintenance du matériel elle-même et qui a une idée très claire sur ce que doit être aujourd'hui cette entreprise et ce secteur.

Il n'y a que de petits changements dans le format des chaises longues, des auvents et des parasols, ce qui les rend plus solides et plus légers. Les touristes viennent du monde entier pour passer quelques jours dans notre ville. Le soleil est de plus en plus fort, alors ce qui triomphe, ce sont les crèmes haute protection, les chapeaux et beaucoup d'hydratation.